Après un long silence, Ilyas El Omari, le chef du PAM répond aux « accusations » de son adversaire du PJD en lui reprochant d’être « (Benkirane) le seul responsable » de la crise politique que traverse le pays depuis des semaines.

« Afin de mettre fin aux spéculations et aux commérages sur notre position au sein du PAM sur les consultations politiques en cours, je déclare publiquement que nous refusons la Primature et nous resterons dans l’opposition même si Benkirane échouait dans sa mission », avait affirmé El Omari, lors d’un briefing avec un groupe restreint de journalistes, lundi soir à Rabat.

Dans cette sortie médiatique, le leader du Tracteur veut mettre Benkirane devant « ses responsabilités » et l’obliger à assumer les conséquences de son « échec » dans la formation d’un nouveau gouvernement, et surtout dans « la gestion » des consultations politiques.

Consultations entachées de « fuites » volontaires du contenu des discussions avec les partenaires de la future coalition, souligne El Omari.

« En fait, Benkirane veut que les gens lui prêtent allégeance, » note El Omari, dans une allusion au durcissement de la position du leader du PJD durant les pourparlers avec les chefs de partis, y compris Aziz Akhannouch.

Benkirane « refuse tout compromis » avec ses partenaires, selon El Omari, en ajoutant que pour cette raison « les institutions du pays, à commencer par le Parlement, sont paralysées…et tout le monde attend la fin de la crise — qui risque de s’éterniser — avec le coût financier que cela implique… »

image.jpeg

Par ailleurs, dans une lettre ouverte publiée mardi soir dans des médias de langue arabe, El Omari compare la situation actuelle (adversité/victimisation) de Benkirane à celle l’Imam Ahmad Ibn Hanbal au VIIIème siècle. Ce dernier se sentait toujours persécuté (et il l’était en fait) mais rejetait ses « malheurs » sur les autres et refusait d’assumer, bien évidemment.

En fin tacticien, Benkirane « utilise la religion dans sa rhétorique à des fins politiques » sans que ses fidèles s’en rendent compte, ajoute El Omari.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.