Un commissaire de la police à la retraite s’est jeté sous une voiture de service de la municipalité d’Ouled Amrah, arrondissement de Ben Ahmed, province de Settat, à bord de laquelle se trouvait le caïd d’Ouled Abou Faress de la même localité, appelant à l’audition de ce dernier concernant un malentendu survenu précédemment entre lui et l’agent d’autorité en question.

L’incident a eu lieu lundi et a attiré sur place des autorités de la région ainsi que des éléments de la gendarmerie royale et des membres du réseau marocain des droits de l’homme « venus soutenir le commissaire retraité, » a rapporté Hespress.

Selon des témoins, le caïd d’Ouled Abou Faress a quitté les lieux laissant le commissaire retraité sous le véhicule alors que les gendarmes et les membres du réseau des droits humains sont entrés en discussion avec le retraité lui promettant de l’écouter ainsi que le caïd concerné conformément à la procédure légale.

Après 30 minutes de tractations, le commissaire a finalement mis fin à ses protestations.

Contacté par téléphone pour expliquer son geste, le commissaire retraité a indiqué à Hespress que le problème remonte à samedi dernier lorsque sa voiture était tombée en panne sur la route liant Ben Ahmed à Sidi Hajjaj quand le caïd l’a rejoint pour le couvrir d’insultes.

Il a également fait savoir que lorsqu’il a rencontré le caïd à Sidi Hajjaj et lui a demandé des explications, ce dernier l’a menacé en jurant : « je jure par Dieu que je t’écraserai »

Le parquet de Settat a reçu « un rapport détaillé concernant l’incident, » un rapport qui a été également adressé aux services de la préfecture de Settat en attendant les conclusions de l’enquête ouverte par la police judiciaire de Sidi Hajjaj sous instruction du parquet compétent.

 Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.