Changement de position par les temps qui courent ou plutôt de l’intox comme toujours? L’Algérie est prête à « régler ses différends d’une manière pacifique » avec le Maroc, a déclaré le premier ministre Abdelmalek Sellal dans un entretien au quotidien saoudien basé à Londres Asharq al-Awsat, publié ce vendredi 11 novembre.

« Le Maroc est un pays voisin et frère. Nous avons quelques désaccords en suspens. Il y a une divergence de vision. Nous préférons en Algérie une approche globale et un dialogue direct pour régler toutes les questions, d’autant qu’il s’agit de dossiers précis et notre pays est prêt à les régler d’une façon sérieuse et pacifique », a affirmé Sellal, qui effectuera une visite officielle en Arabie saoudite du 15 au 16 novembre, selon le site TSA Algérie.

Le premier ministre a rappelé que la décision de l’Algérie de fermer des frontières terrestres a été prise en réponse à la « décision unilatérale » du Maroc d’imposer un visa aux Algériens.

Sur le conflit du Sahara. Sellal a réitéré la position officielle de l’Algérie. « La question du Sahara occidental fait l’objet d’un processus politique de négociation entre le Maroc et le Front Polisario sur la base du principe du droit à l’autodétermination. Mon pays soutient ce processus et le respecte et espère une fin rapide des négociations et une solution finale et juste à ce conflit », a expliqué le Premier ministre.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.