Un mois après sa nomination, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane estime que l’intégration de l’Union Socialiste des Forces Populaires à la majorité gouvernementale est toujours « possible. »

Lors d’une réunion de son parti, Benkirane a fait clairement savoir que la participation de l’USFP au prochain gouvernement ne posera pas un problème. “Il y aura un grand accord sur les détails de la participation gouvernementale de l’USFP (…) On ne trouvera pas de problèmes avec l’USFP concernant  les postes ministériels” affirme le chef du PJD.

La balle est désormais dans le camp du parti de la rose, qui décidera de sa participation à la majorité gouvernementale, durant une réunion de la commission administrative du parti, selon Benkirane, souligne Hespress.

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) pourrait lui aussi figurer aux côtés du PJD dans le nouveau gouvernement, puisque le secrétaire général du parti de la lampe n’attend que leur confirmation, selon ses dires.

En attente d’une prise de position de la part du RNI avec leur nouveau président Aziz Akhannouch, Benkirane a déclaré que si jamais il échoue à réunir la majorité gouvernementale, il s’adressera au Roi Mohammed VI.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.