Commentant la victoire du républicain Donald Trump aux élections présidentielles américaines, le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a estimé que l’élection de ce dernier est une bonne chose pour la question du Sahara, mettant en exergue ces élections qui constituent, selon lui, « une leçon pour le Royaume ».

Dans une déclaration à Hespress, M. Chabat a ajouté que « la démocratie américaine ne se trompe pas. Et il convient de dire que la volonté des peuples est invincible et c’est elle qui décide et non pas les lobbies ou les lampes », en allusion au Parti justice et développement et son emblème « la lampe ».

unnamed

Il a rappelé qu’une « campagne américaine et internationale a été menée contre le candidat républicain, mais qu’une grande partie du peuple américain a soutenu Trump », relevant que ce dernier est « le meilleur pour le Maroc ».

Et d’expliquer : « les républicains en général lorsqu’ils sont au gouvernement, le Maroc est serein concernant sa question nationale ».

M. Chabat a, toutefois, fait savoir que la candidate battue, Hillary Clinton, a de bonnes relations avec le Royaume en raison de ses visites successives au Maroc, mais qu’« elle ne nous soutient pas », soulignant que « la plupart des problèmes qu’a connus le Maroc ont eu lieu quand le parti démocrate était au pouvoir aux Etats Unis ».

« Les problèmes que nous avons vécus au cours des dernières années ont été avec le parti démocrate, particulièrement en ce qui concerne le mandat de la MINURSO et les projets de résolutions présentés aux Nations Unies contre le Maroc », a-t-il relevé.

Pour ce qui est des déclarations de Trump au cours de sa campagne que certains considèrent comme étant contre l’Islam et les musulmans, le leader de l’Istiqlal a estimé qu’il s’agit « uniquement de rumeurs ».

« Ce n’est pas juste. Trump est d’abord un homme pieux d’autant que le parti républicain encourage la construction des mosquées et l’observation du culte aux Etats Unis », a poursuivi M. Chabat ajoutant que « Trump est contre ce qu’a fait l’administration américaine précédente en ce qui concerne Daech et l’extrémisme dans le monde ».

Pour lui, « Trump dirige un grand parti et mérite d’être président des Etats Unis, et il ne peut qu’être avec l’unité des Etats ».

Il a, en outre, souligné la nécessité pour le Maroc de « disposer d’un lobby fort au sein de tous les partis américains et, particulièrement, au sein de l’administration », rappelant que les relations entre le Royaume et les Etats Unis sont historiques et que « le parti républicain prend en considération que le Maroc ait été le premier Etat à reconnaître l’indépendance des Etats Unis ».

Le secrétaire général du PI a également rappelé que Hillary Clinton est malade comme il a été constaté lors de la campagne électorale, un fait, selon lui, qui aurait influé sur sa défaite.

« Le peuple américain est attiré par la personne forte qui a une personnalité forte et une certaine présence en plus de l’audace et de l’endurance », a-t-il encore affirmé.
Hamid Chabat, rappelle-t-on, a été le seul dirigeant politique marocain à avoir assisté à la Convention des Républicains, en juillet dernier, qui a élu Donald Trump candidat
aux présidentielles US.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.