Un groupe de sept journalistes marocains est actuellement en visite à Israël à l’invitation du ministère israélien des affaires étrangères dans le but de « briser l’image négative associée à ce pays », a rapporté lundi le site d’information israélien « yetnews.com ».

Lors de cette visite, les journalistes marocains (5 femmes et 2 hommes) seront informés sur la situation politique et militaire en Israël, précise la même source ajoutant qu’ils rencontreront des ministres ainsi que de hauts responsables civiles et militaires et des parlementaires en plus d’une visite dans la zone frontalière avec Gaza.

+Pas de noms dans la presse…+

Dans un entretien avec Ynet, l’une des journalistes a souligné « le climat de peur et de propagande qui a empêché, jusqu’ici, la possibilité d’une telle visite ».
Elle a indiqué qu’en 2009, elle avait été invitée à visiter Israël dans le cadre du Forum euro-méditerranéen de la jeunesse, mais qu’elle a été contrainte « sous la pression » de refuser l’invitation.
« J’avais très peur de venir. Nous sommes sous la pression des médias arabes, des religieux et de la propagande sur la question palestinienne », a-t-elle affirmé.
Et d’ajouter : « Les gens ont peur de devenir des parias. Si vous dites que vous soutenez Israël, ou même que vous n’avez pas une opinion négative sur le pays en ce qui concerne la question palestinienne, ils vous rejettent ».
Elle a également fait savoir qu’en 2010 et 2011, elle a reçu des invitations à participer à une conférence sur la lutte contre le terrorisme en Israël mais qu’elle n’a pu faire le déplacement.
« Je voulais venir, mais mon directeur m’a averti que si j’y allais il aurait le droit de me licencier car si quelqu’un découvrait qu’un de nos journalistes de la radio s’est rendu en Israël, ils nous attaqueraient pour normalisation… C’est ce qui nous effraie au Maroc. Il est interdit de normaliser les relations avec l’ennemi israélien et avec l’armée criminelle israélienne qui prive les Palestiniens de leurs terres ».

736661901001186640360no

Pour elle, ajoute Ynet, la situation a changé en 2013 quand elle était aux Etats-Unis et a rencontré des juifs marocains, dont un jeune homme qui avait une grand-mère israélienne et une autre marocaine.

C’est à partir de cette rencontre que la visite a été envisagée, précise Ynet lorsque ce jeune juif a pris contact avec un porte-parole chargé des médias arabes au ministère des Affaires étrangères qui l’a invitée à venir en Israël.

+Attention: ne rien partager sur les réseaux sociaux!+

La journaliste a, en outre, regretté le manque d’information concernant Israël dans le monde arabe.
« Il y a des gens au Maroc qui disent qu’il y a une différence entre le sionisme et les juifs, mais ce n’est pas grave. Je veux connaître Israël que les médias arabes ne nous montrent pas », a-t-elle dit relevant, par ailleurs, les risques qu’elle a pris en entreprenant ce voyage.
« Je n’ai pas dit à la plupart de mes amis que je viens ici afin qu’ils ne me rejettent pas ».

73666460990100640360no

Quant à ceux de ses amis qui sont au courant, ils lui ont recommandé, a-t-elle dit, de ne rien partager sur les médias sociaux. « Vous le regretterez pour le reste de votre vie. Ils vont vous provoquer et vous risquez même d’être menacés de mort », l’ont-ils averti.

Commentant cette visite sur Tweeter, le mouvement palestinien Hamas s’est dit « étonné de voir un groupe de journalistes marocains visiter l’entité israélienne », relevant que cette visite entre dans le cadre d’une campagne visant à soigner l’image d’Israël dans les médias arabes.

Pour le porte-parole de Hamas, Fawzi Barhoum, « cette visite constitue un crime à l’égard du peuple palestinien, une atteinte à la sensibilité des arabes, des musulmans et des sympathisants de la cause palestinienne et un encouragement à Israël pour poursuivre ses crimes et ses violations des droits des palestiniens ».

Il a également appelé à mettre fin à toutes les tentatives de normalisation et de communication avec l’entité israélienne.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. qui est cette ynet? elle se cache , alors elle est lache comme ces sionistes colonisateurs de la palestine zvec des arguments à dormir debout « l’histoire des musés » le dieu nous a promis et blabla , » alors mois aussi adam mon aieux m’a promu tout l’univers  » aussi chaque génération d’une nation qui a vecu par exemple il y a un milion de siecle sur la terre de l’europe d’aujourd’hui à le droit d’expulser tous les habitants d’europe par la raison des histoirs des musées c’est quoi ça ? c’est de la charabia!. pour ynet qui est entrain de se duper par soit je vous renvoi a cette vrai juive: AVIGAIL ABARBANEL qui avecu sous la colonisation juive à la palestine et vous me rendez compte. هذه المراة اليهودية في فلسطين المحتلة و التى فرت منها حيث لم تعد تستطيع تحمل هدا البهتان و هدا الظلم الغير الانساني و لا حتى حيواني. و قد سؤلت كيف لكي بمفردك ان تعارضي اسرائل المتوحشة و المدجج بالسلاح الفتاك و الدولار و المساندة المطلقة من عدة دول غربية؟ اتعلمي بمذا اجابت ؟ قالت ان النمرود الجبار الدى ادعى الالوهية و حين عارضه ابونا ابراهيم عليه السلام امر بقتله حرقا و امر كل الناس بجمع الحطب لاشعال اكبر شعلة في التاريخ في ذالك الزمان فكانت هناك امراة ك AVIGALABARBANEL تحمل كوبا صغيرا من الماء و هي تخفيه لاطفاء تلك النار فاستغرب منه احدهم و قال لها هل تعتقدين انك ستطفي هده الزبية التي لن يطفئها حتى واد النيل بكوبكي هدا فاجابت ذالك الجواب الشافي الدي بقي الى يومنا هدا في التاريخ حيث قالت له: يكفيني اني اعرف ماذا افعل اى اني في طريق الحق اطفاء النار و ليس اشعالها و حرق برئ اما اخمادها او بقائها ذالك لا يهمني. اذن فرغم جبروت و قوة الاحتلال فمصير الباطل هو الزوال و هدا ما علمتنا التاريخ منذ الازل : الحق يعلو و لا يعلى عليه . و مسؤوليتنا كبشر ليس هو الفعل انما هو توجيه الفعل اما الفعل فانه يحتاج الة وقت و طاقة اي قوة و نحن نعلن انه لا حول و لا قوة الا بالله.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.