Le chanteur populaire Hajib a indiqué que la soirée qu’il a animée, le 28 octobre dernier à Paris, a été programmée depuis plus de deux mois, c’est à dire bien avant l’arrestation de Saad Lamjared.

Hajib dément catégoriquement les mensonges colportés par certains médias selon lesquels il aurait profité de la situation de Saad Lamjared pour animer à la place de ce dernier la soirée qui était prévue le samedi 29 octobre dans la capitale française, selon Hespress.

L’artiste populaire a souligné, cachets de sortie du territoire français à l’appui, qu’il avait quitté la France le lendemain de son concert de vendredi.
Il a également fait savoir que la société productrice du concert de Saad Lamjared lui a effectivement proposé d’animer la soirée qui était prévue le samedi 29 octobre mais qu’il a refusé en signe de solidarité avec son collègue emprisonné.

« Moralement, je ne pourrais pas monter sur scène et tirer profit des problèmes d’un de mes collègues surtout que Saad Lamjared se trouve dans une situation très difficile. Il n’est pas possible à quiconque de profiter de la situation d’un collègue pour réaliser une célébrité ou un gain quel qu’il soit », a-t-il affirmé.

Hajib a, en outre, exprimé sa solidarité avec le chanteur de Lamaalem, appelant l’ensemble des artistes marocains à donner des concerts en France en soutien à leur collègue et à tous les marocains qui affrontent des difficultés à l’étranger.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.