Le Maroc fait partie des 77 pays au monde qui pénalisent encore l’homosexualité en 2016. C’est ainsi que deux jeunes filles mineures ont été arrêtées et écrouées, jeudi dernier, après avoir été surprises en train de s’embrasser, comme le rapportent plusieurs associations de défense des droits de l’homme.

Les deux jeunes filles, prénommées Sanaa et Hajar, sont âgées respectivement de 16 et 17 ans. Elles ont été arrêtées le même jour par la police à Marrakech, a indiqué Omar Arbib, de l’Association marocaine des droits humains, au magazine marocain Tel Quel.

Dénoncées par leurs parents

«Un proche d’une des deux filles les a surprises en train de s’embrasser dans une maison du quartier Hay Mohammadi (Daoudiate) Il a alerté les parents qui ont appelé la police», a précisé le responsable associatif. Après 48 heures de garde à vue, elles ont été présentées au parquet, puis emprisonnées. Elles devraient être jugés pour homosexualité dans les prochains jours, ajoute-t-il.

Des peines de 6 mois à 3 ans de prison 

«Nous avons désigné un avocat pour les défendre», a ajouté le militant qui a appelé à la libération des deux jeunes filles et à la suppression de la loi qui pénalise l’homosexualité. L’article 489 du Code pénal marocain criminalise en effet «les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe». Et l’homosexualité est punissable de six mois à trois ans de prison.

Source: leparisien.fr

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.