La Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR) a annoncé mercredi qu’elle anticipe, dans le contexte actuel de baisse persistante des cours du pétrole brut et des produits raffinés, des résultats négatifs à la fin de l’exercice 2014.

En dépit d’une progression notable de 15 pc des ventes locales hors fuel industriel et l’amélioration des marges de raffinage, le fort recul des cours pétroliers, qui sont passés de 110 $/bbl début juillet, à 65 $/bbl actuellement, impactera négativement la valorisation des stocks à la clôture de l’exercice, à l’instar des autres raffineries dans le monde, a souligné la société dans un profit warning sur les résultats de l’exercice 2014.

La SAMIR a l’obligation de détenir un stock stratégique de pétrole brut de 4 millions de barils en plus du stock outil représentant environ 15 jours de ventes, ajoute la même source, précisant que des mesures, visant à minimiser l’impact de cette situation sur ses résultats, ont été prises, à travers la réduction du niveau des stocks, la maitrise des risques de change et la mise en place d’instruments de couverture contre les fluctuations des cours des matières premières.

Article19.ma/MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.