Le Real Madrid a failli manquer l’occasion: un but tardif d’Alvaro Morata a offert à l’équipe de Zinédine Zidane la victoire contre l’Athletic Bilbao (2-1) et la première place du Championnat d’Espagne devant Séville, première équipe cette saison à battre l’ex-leader Atletico (1-0).

Dans cette Liga ultra-serrée, le Real (1er, 21 pts) est le grand gagnant de la 9e journée, même si Cristiano Ronaldo a enchaîné un nouveau match sans but qui suggère une crise de confiance pour le Portugais.

Derrière, le Séville FC est deuxième (20 pts), le FC Barcelone troisième (19 pts) et Villarreal (4e, 19 pts), renversant contre Las Palmas (2-1), devance désormais l’Atletico Madrid, qui dégringole de quatre places (5e, 18 pts).

Toujours est-il que le Real a gagné, ce qui n’est pas le cas de l’Atletico, douché à Séville.

Sous le déluge, les Andalous ont longtemps buté sur la défense madrilène, l’excellent Samir Nasri trouvant même le poteau (49e).

Finalement, le Français Steven N’Zonzi, bien lancé dans l’espace, est allé gagner son face-à-face avec le gardien slovène Jan Oblak (73e), excellent jusque-là. Et l' »Atleti » a fini à dix avec l’exclusion de Koke pour un second carton jaune (77e) au stade Sanchez-Pizjuan.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.