Une triste nouvelle. Le jeune romancier Aziz Benhadouch, auteur de « L’île des mâles » (Jazirat addocour), est décédé, a-t-on appris samedi tard dans la soirée.

Aziz Benhadouch avait déjà été victime d’une agression après la sortie de son roman dans lequel il traite, notamment des « enfants fantômes », un phénomène qu’il avait découvert alors qu’il était professeur de philosophie dans la région de Taznakht. C’est à dire que des personnes inscrivaient dans leurs livrets de famille des enfants qui n’étaient pas les leurs en vue de bénéficier des allocations familiales en France, pays où ces personnes résidaient.

A cause de ce roman, l’écrivain avait fait l’objet d’une tentative d’assassinat et a même été poursuivi en justice.

Il y a quelques mois, Aziz Benhadouch avait comparu devant le tribunal de première instance de Ouarzazate, à cause de ce livre, dans un procès sans précédent dans les annales de la justice au Maroc.

A l’issue de ce procès inédit, Aziz Benhadouch a été condamné à deux mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende de 1.000 dh et de 20.000 dh de dédommagement aux plaignants.

L’affaire a été enclenchée, le 23 mars dernier, lorsque des plaignants ont déposé une plainte contre l’écrivain, estimant que cet auteur les vise en parlant dans son livre de la question des « enfants fantômes ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.