L’ignorance n’a pas de limite. Une jeune fille de 22 ans a été victime de viol par un soi-disant « fqih », qui a promis à la fille de lui consacrer une séance spéciale de déclamation du Coran pour la bénir.

Selon le journal ‘Assabah’, le violeur est marié et a quatre enfants, il a profité de l’absence de son épouse pour rester avec la victime. Il l’a invité à entrer dans une chambre qu’il a ensuite fermé à clé. Le faux Fqih lui avait affirmé qu’elle était habitée par un « djinn ».

Malgré les protestations de la jeune fille qui refusait d’être exorciser, le fqih l’a forcé à se déshabiller puis l’a violé en la faisant perdre sa virginité.

La fille a vite alerté sa soeur et se sont rendues chez un gynécologue où elles s’y sont procuré un certificat médical, qu’elles ont ensuite remis à la police.

Le prétendu fqih a été immédiatement arrêté et a reconnu son crime. Il s’est justifié en qualifiant son crime de « moment de faiblesse ».

Le coupable a été présenté ce lundi 17 octobre devant le procureur général près la cour d’appel de Casablanca.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.