Le nom de Lamiae Chaabi est SUR toutes langues depuis autres jours. Et pour cause, le prestigieux journal britannique +The Guardian+ a réalisé un entretien avec la petite fille de feu Miloud Chaabi, en tant « qu’étoile montante » dans le domaine de la finance internationale.

The Guardian a souligné que son grand nom lui a permis de réussir avec son groupe de travail un certain nombre d’opérations à travers l’institution »BlackRock » qui est un organisme pionnier dans le domaine du financement dont le chiffre d’affaires s’élève à 4700 milliards de dollars.

Un chiffre d’affaires qui dépasse de loin le PIB de plusieurs pays africains, y compris du Maroc (120 milliards dollars).
The Guardian a ainsi comparé Lamiae à un modèle de rencontre entre Silicon Valley et Wall Street, en allusion aux lauréats des grandes universités qui ont réussi dans le monde de la finance et des affaires.

La réussite de Lamiae Chaabi est aussi due à sa collaboration avec un groupe de travail comprenant des noms illustres comme l’ancien patron de la Banque Centrale Suisse, Philippe Hilldebrandt, ainsi que le bras droit du ministre des Finances Britannique, George Osborne.

La petite-fille de Miloud Chaabi, qui avait fait ses études à Londres, a entamé sa carrière professionnelle à « Merrill Lynch » avant d’être engagée par BlackRock.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.