Lebanese army and civilians gather near the site of a twin suicide attack in Burj al-Barajneh, southern Beirut, Lebanon, Thursday, Nov. 12, 2015 that struck a Shiite suburb killed and wounded dozens, according to a Lebanese official. (ANSA/AP Photo/Bilal Hussein)

Un universitaire a trouvé la mort mardi à la suite d’un attentat à l’explosif contre une bibliothèque à Aden, dans le sud du Yémen, ont indiqué des sources hospitalière et sécuritaire.

Blessé dans l’attentat au moment où il arrivait à la bibliothèque nationale, Mohamed Yahia Ibrahim, chef de la section langue française à la faculté des lettres d’Aden, a succombé quelques heures plus tard, selon les même sources.

Un engin explosif, posé par des inconnus à l’entrée de la bibliothèque, a été actionné à distance, a indiqué une source de sécurité, ajoutant que la déflagration a endommagé la façade vitrée du bâtiment.

Cet attentat est intervenu quelques heures après l’annonce par l’ONU d’une trêve de 72 heures à observer à partir de jeudi dans la guerre entre les forces gouvernementales et les rebelles Houthis qui contrôlent depuis 2014 la capitale Sanaa et d’importants pans du territoire yéménite.

Les extrémistes d’Al-Qaïda et du groupe Etat islamique restent actifs dans les régions du sud, contrôlées par les forces loyalistes depuis leur reconquête à l’été 2015.

Le conflit au Yémen a fait près de 6.900 morts, selon l’ONU.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.