bouzerda-aliPar Ali Bouzerda.

Non, non … ce n’est pas « le silence des agneaux »… 45% des électeurs sont allés voter … c’est « un score respectable, » nous dit-on. Et les autres? Ah! Ceux-là ont préféré aller au café ou à la mosquée car ils savaient par « instinct » que Benkirane allait rempiler, qu’on le veuille ou non.

Résultat des courses: une première au Maroc, on a réalisé « une démocratie de la minorité. »

+ Flash-back +

« Grace à la bénédiction d’Allah… », ne cessait de répéter Benkirane pendant cinq longues années à propos de ce qu’il comptait faire. Bien évidemment, ses paroles s’adressaient à ceux parmi le petit peuple et les apprentis-sorciers de l’Islam politique qui l’écoutaient et buvaient ses paroles comme du petit lait; et comme si cette « bénédiction divine » était dédiée exclusivement au gourou du PJD et non à tous les marocains de droite comme de gauche.

+ Eh oui mon amour! +

Avec nos idées fixes empreintes de logique, de rationalité et de modernité, nous sommes de facto exclus de « cette bénédiction ». Une « baraka » dont s’est accaparé Benkirane au détriment de tous ceux qui n’ont pas encore exprimé leur « reconnaissance » et « attachement » à sa Zaouiya.

On nous a dit que les barbus sont « de retour », mais comme me le rappelle mon ami Rachid: « ils ne sont jamais partis…ils étaient toujours là, et ce, depuis les années 70 ».

Autrefois, le Makhzen avait besoin d’eux pour affaiblir la gauche socialiste qui était protestataire et luttait pour une vision avant-gardiste de la société. Aujourd’hui ce sont les américains qui encouragent ces mêmes islamistes rigoristes afin qu’ils accèdent au pouvoir pour des raisons « obscures » et qui n’ont rien à voir avec la démocratie, crois-moi!

« La démocratie n’existe pas en Islam, » disent les théoriciens de l’Islam politique, à commencer par le vieux polygame et éminence grise de la confrérie des Frères Musulmans, Youssef al-Qaradaoui, sans parler bien évidemment du tristement célèbre chef spirituel, le takfiriste Ibn Taymiyyah que Benkirane cite par cœur.

+ Pourquoi sommes-nous arrivés là? +

Ne pleure pas mon amour, car on risque de confondre tes larmes avec celles du crocodile de la Zaouiya de la Lampe et on aura en fin de compte honte de nous même.

Rationnellement, on savait qu’après la prière de l’aube, les fidèles de cette fameuse Zaouiya entament quotidiennement un ratissage large des quarte coins du Maroc. Ils usent et abusent au passage des moyens de l’Etat pour s’implanter là où leurs adversaires sont absents ou plutôt leur présence n’est qu’occasionnelle ou fictive.

Les PJDistes ont semé tôt leurs graines et se sont occupés de leur culture bien avant les autres… La gauche et les libéraux ont perdu un temps précieux dans les « combats de coqs », au moment où la dictature interne et non « la démocratie interne » de Benkirane visait au moins 130 sièges au Parlement », et ce, bien avant les élections.

Benkirane a profité de sa position et son accès facile aux médias pour marteler ses « grossièretés » en personnalisant le débat comme faisait exactement cet « illuminé » de conservateur populiste, Donald Trump.

À force d’entendre de la bouche du « respectable » Chef de gouvernement des métaphores puisées dans la zoologie politique, certaines personnes ont subi « un lavage de cerveau » et ne voyaient plus en Ilyas El Omari et son parti le PAM, que « l’Apocalypse » et le « chaos », rien d’autre.

Mon amour, c’est triste mais il faut le dire: un spectre hante le Maroc, le spectre de l’obscurantisme qui nous ramènera à l’âge des ténèbres.

Ne t’inquiète pas mon amour, c’est juste une question de temps, et les barbus ont tout le temps qu’il faut pour…

Pour rappel, le MUR (Mouvement Unicité et Réforme) veut ériger « un mur » autour de la société marocaine en puisant dans les ressources d’associations-écran à travers les régions du pays. Celles-ci se servent « en toute légalité » de l’aide au développement de l’INDH afin de servir les objectifs du PJD.

Par ailleurs, le MUR profite des ondes hertziennes que lui offrent presque toutes les radios privées pour diffuser son discours quotidiennement en toute liberté dans des émissions dites-religieuses. C’est « halal » et la HACA, le watchdog des médias, ne voit que de la fumée et si vous avez des doutes sur ces relais magiques, tendez un peu l’oreille quand vous montez dans un petit taxi. Même la chaîne publique Assadissa, affirme-t-on serait « noyautée » et « bien encadrée » par des éléments du MUR et du PJD, depuis belle lurette. Le MUR est l’expression idéologique du PJD avec des ramifications internationales du Golfe à l’Asie mineure avec des moyens financiers et supports techniques à la disposition du demandeur.

+ Et la modernité dans tous ça? +

Mon amour tu rêves ou quoi? Je te dis que c’est la fin des haricots et toi tu me parles du siècle des lumières? Je dois te répéter que les barbus, une nouvelle fois aux commandes, vont accélérer la « PJDisation » de la société marocaine pour ne pas dire « Benkiranisation ».

D’ailleurs le terrain est fertile, sans oublier que le vent qui souffle de l’Est (Orient) ne tardera pas ramener les mauvaises graines qu’on a jusqu’alors réussi à intercepter et à neutraliser.

Bientôt le bonhomme qui raconte souvent des blagues « salées » à ses visiteurs de marque, deviendra « un super mégalomane », s’il ne l’ai déjà, car il a été réconforté dans ses convictions et surtout dans ses prévisions électorales.

Ainsi, la Zaouiya de la Lampe deviendra un lieu de pèlerinage « des laissés pour compte » et surtout des opportunistes qui se font pousser la barbe du jour au lendemain afin de se donner « une bonne conscience » et montrer qu’ils sont bien « IN », comme disait l’autre.

+ Les réformes…quelles réformes? +

Les dossiers en suspens tels que « l’héritage, la liberté d’expression et de la presse, la liberté de conscience, la peine capitale etc », tout ça ce n’est que du charabia pour Benkirane et ses lieutenants. Si vous avez un problème quelconque, veuillez dorénavant consulter les prédicateurs salafistes du genre Omar Hammad Kabbaj de Marrakech ou Ahmed Raissouni qui vit entre Casablanca et Jeddah et vous aurez « les réponses adéquates » conforme à la Charia. Mais si vous protestez, tout ce que vous dites sera retenu contre vous et vous serez taxé de « mécréant (e) ».

D’ailleurs cette approche « scientifique » a été utilisée durant la dernière campagne électorale contre le PAM et a été payante et efficace. Nul doute là dessus.

N’est-ce pas ce que veut le petit peuple en votant en faveur de nos « gentils barbus »?

Mon amour, il faut dire « adios à la modernité » et mettre la ceinture de sécurité car on risque de traverser des « trous d’air » dans pas longtemps contrairement à cette « masturbation intellectuelle » qui déborde dans les médias locaux et qui nous raconte « c’est tout bénéf pour le Maroc… et pour la démocratie ». Quel cynisme et quelle absurdité!

Les plus lucides d’entre nous se demandent: « Nous sommes-nous trompés d’époque ou plutôt y a t-il eu un glissement de temps? Les valeurs morales et identitaires d’antan…de tolérance, de liberté, de respect mutuel , de vivre ensemble dans une société ouverte sur le monde sont en train de disparaître sous nos yeux…on ne comprend pas? »

+ Espoir (ما أضيق العيش لولا فسحة الأمل ) +

Ne t’inquiète pas mon amour, on les vaincra un jour. C’est certain.

Mais avant, il y aura des dégâts, beaucoup de dégâts à cause de cette mentalité rétrograde où la violence verbale sera remplacée par une violence physique (ex: agressions des PJDistes contre les agents d’autorité à Kenitra et Berkane et ailleurs durant la campagne électorale). Cela risque de nous ramener en arrière si on continue à suivre les préceptes d’Ibn Taymiyyah, dont se targue Benkirane.

Mais par nature, les êtres humains ne peuvent supporter « l’hégémonie culturelle » qui vise à conquérir peu à peu les esprits et permettre d’obtenir le consentement du plus grand nombre, et ce, avant la prise de pouvoir (étape finale), comme l’a bien expliqué dans ses écrits le grand écrivain et militant de gauche italien, Antonio Gramsci.

A bon entendeur, salut!

Article19.ma

2 Commentaires

  1. analyse superficielle et subjective
    discours creux
    j ai regretté le temps que j ai passé à lire cet « article »
    cette pseudo inlelligencia est profondement responsable de la dcadence du debat politique

  2. Tu devrais chercher à connaitre les composantes de ce « petit peuple », Monsieur »Grand peuple ».
    Avec ces déclarations, tu oses te croire démocrate? Le comportement de ton PAM et ses acolytes durant la campagne électorale a fait rigoler le monde. J’ai vecu, personnellement une situation qui fait rougir quand on voit des agents d’autorité de bon rang militer et inciter les gens, sans aucune distinction, pour le vote en faveur de ton PAM. Si tu n’es pas au courant de ces faits abjects, c’est que tu fais parti d’une autre sphère.
    Sache, enfin, que je suis un citoyen observateur sans aucune appartenance politique.
    سامحك الله

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.