L’ancien président s’est rangé du côté du pape François, qui a créé la polémique en déplorant l’enseignement de la théorie du genre dans les manuels scolaires en France, et a vivement critiqué la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem.

«Est-ce que c’est possible d’avoir des manuels scolaires où l’on n’enseigne pas la théorie du genre sans être dépeint comme un passéiste ?», a demandé Nicolas Sarkozy, lors d’un meeting à Montauban dans le cadre des primaires de la droite et du centre en vue de la présidentielle de 2017.

«Peut-on refuser le relativisme et affirmer que la parole du pape n’est pas de même nature que celle des idéologues de la théorie du genre ? Madame Najat Vallaud Belkacem aurait mieux fait de se taire, elle nous fait honte», a-t-il lancé sous les acclamations d’une salle des fêtes comble.

La ministre de l’Education nationale avait regretté lundi la déclaration «pour le moins légère et infondée» du pape François, qui a accusé les manuels scolaires français de propager un «sournois endoctrinement de la théorie du genre».

Source: RT

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.