C’est avec le sourire comme allié que les pointures du grand écran ont défilé, toutes plus élégantes les unes que les autres, sur le tapis rouge lors de la cérémonie d’ouverture de la 14ème édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM), qui se déroule du 5 au 13 décembre 2014. A partir de 18 heures, un show hors norme avec un dress code strict a commencé: Costards, chemises col cassé, longues robes sur mesure et caftans modernes, créés spécialement pour l’occasion, ont illuminé la première montée des marches du Palais des Congrès.

Vue de ensemble 10

Le temps de son festival, la ville ocre devient la capitale mondiale du 7eArt et une ribambelle de cinéphiles ont répondu présents pour cette édition prometteuse, qui voit la participation de 87 films dont quinze ont été retenu en compétition.

Le choix est riche et varié: Des histoires d’amour à l’eau de rose made in India (‘Happy New Year’ de Farah Khan),du mélodrame à l’égyptienne ( ‘The Blue Elephant’ de Marwan Hamed , en passant par les chefs-d’œuvre de l’industrie cinématographique hollywoodienne (‘ The Butler‘ de Lee Daniels, ‘ The Theory of Everything’ de James Marsh et ‘ A Most Violent Year’ de J.C. Chandor).

Et bien sûr, des films marocains : ‘Un pari pimenté’ de Mohamed Karrat, ‘Half the Sky’ de Abdekader Lagtaâ, ‘L’orchestre des aveugles’ de Mohamed Mouftakir ou encore ‘ Road to Kabul’ de Brahim Chkiri.

Sans oublier l’école cinématographique japonaise mise en honneur :  ‘Nobody Knows’ de Hirokazu Kore-Eda, ‘Sketches of Kaitan City’  de Kazuyoshi Kumakiri et ‘ Spirited Away’ de Hayao Miyazaki entre autres.

Hommage à ceux qui nous ont charmé, par leur élégance, leur originalité ou tout simplement leur personnalité distinguée !

– Il était tant attendu ! La preuve : de fortes acclamations ont accompagné son entrée. Pour lui, la comédie est plus qu’une passion, elle est semblable à l’air qu’on respire. Avec sa touche humoristique à laquelle il nous a habitué, Adel Imam a joué au maître timbré de la soirée. Tantôt au regard perçant du « Zaim », tantôt faisant le cancre façon « Madrassat Al Mouchaghibin », l’acteur égyptien a fait son show et la satisfaction du public, vis à vis de sa présence, s’est fortement faite sentir.

adil

Du Palais des Congrès à la place Jemaa El Fna, devenu l’un des symboles de la ville, Adel Imam a assisté à la diffusion, pour le plus grand plaisir du public Marrakchi, au film ‘Alzheimer’ (2010) de Amr Arafa. Atteint de la maladie d’Alzheimer, Mahmoud, un homme d’affaires riche et âgé, refuse de prendre ses médicaments. Les domestiques, les infirmières et ses deux fils sont là pour lui apporter leur soutien, mais le font-ils vraiment dans son intérêt, ou dans le leur?

Des applaudissements bien mérités pour Leila Haddioui, l’actrice égyptienne Yousra et Mouna Fettou pour leurs somptueuses tenues vestimentaires. La preuve en images.

eeeee

– Et en passant, on aimerait bien voir à quoi ressemble le selfie que Driss Roukh a pris avec son public.

IMG_5211 copie

Sur ce, l’équipe d’Article19.ma promet de vous tenir au courant de la suite du FIFM 2014. Restez branché.

 

Hanine Soukaina,  © Copyright Jawad Elajnad / Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.