La population nomade est majoritairement analphabète, son taux d’analphabétisme a atteint 81,9% en 2014 contre 32,2% en 2004 au niveau national, selon le Hautcommissariat au Plan (HCP).

Par genre, les femmes nomades sont plus analphabètes que les hommes (89,5% contre 74,9%), relève le HCP, sur une note établie sur la base des données du recensement général de la Population et de l’Habitat de 2014 (RGPH14), notant que l’accès à l’enseignement chez les enfants nomades est encore très limité et son taux de scolarisation des enfants de 7 à 12 ans est de 31,3% (94,5% au niveau national), 39,8% parmi les garçons et seulement 23,5% parmi les filles.

De même, le niveau d’éducation de la population nomade demeure très faible, 84% des nomades n’ont aucun niveau d’instruction, 2,2% ont fréquenté tout au plus le préscolaire, 9,3% le primaire, 2,7% le collège, alors que le secondaire et le supérieur n’ont été le fait que de 1,2% et 0,6% respectivement, précise le HCP. Par ailleurs, les données ont fait ressortir que les nomades sont plus actifs que l’ensemble de la population, leur taux d’activité est de 56,8% contre 47,6% à l’échelon national. Les hommes nomades sont nettement plus actifs que les femmes (87,7 % contre 22,5%), souligne le HCP, indiquant que les nomades sont moins exposés au chômage que l’ensemble de la population, leur taux de chômage est de 10,1% (16,2% au niveau national), 8,6% pour les hommes (12,4% au niveau national) et 16,7% pour les femmes (29,6% au niveau national).

Source: h24info.ma

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.