Ça bouge pour les secteurs du transport urbain et du stationnement à Casablanca. Les dirigeants des deux structures qui les gèrent (Casa-Dev et l’AODU) viennent d’être démis de leurs fonctions. En attendant la nomination de nouveaux responsables, c’est Youssef Drais, DG de Casa Transport qui chapeautera les deux entités.
Cette décision du wali du Grand Casablanca (en sa qualité de président du Conseil d’administration des deux sociétés) serait motivée par les réalisations, jugées «en deçà des attentes», des deux responsables.

La décision est intervenue au lendemain de deux exposés, présentés par Abdelmalek Bout (AODU) et Khalid Bennani (Casa Développement) devant le wali, sur les réalisations et les ambitions 2015. «Les attentes sont énormes suite au discours royal du 11 octobre 2013 et surtout depuis le lancement du plan de développement 2015-2020 en septembre dernier», explique une source à la wilaya. Or, le bilan des deux structures est peu reluisant depuis 2008, date de leur création. La wilaya compte donc reprendre en main deux dossiers sensibles de la métropole, à savoir : le transport et les stationnements.

Il faut dire que Casa-Développement, qui gère les stationnements depuis 2011, a peu de réalisations à son actif, notamment sur le dossier de la gestion des parkings. En trois ans, le problème des parkings n’a pas enregistré des avancées notables. Pareil pour l’Autorité organisatrice des déplacements urbains (AODU) dont le rôle se cantonne à piloter les études et présenter des recommandations, sans véritable pouvoir décisionnel.

L’AODU n’a reçu aucune délégation de compétence de la part de ses membres (ni des collectivités locales, ni de l’Etat). Elle fonctionne comme une assistance technique au profit des collectivités. Or, il faut passer aujourd’hui à la vitesse supérieure pour l’application du PDU (plan de déplacement urbain). Ce dernier avait coûté 23 millions de DH en 2004, sans compter le coût supplémentaire de son actualisation en 2010 (10 millions de DH), avec très peu de résultats sur le terrain.
Pour rappel, Casa-Développement, créée en 2008, est l’une des premières sociétés de développement local (SDL) de la métropole. Elle est détenue à hauteur de 51% par le Conseil de la ville et 49% par la CDG. Sa mission est de contribuer au développement de la ville à travers la réalisation de projets d’équipement et l’élaboration de programmes d’investissement. Casa-Développement est aujourd’hui chargée de la gestion des parkings du Mâarif, Anfa et Roches Noires (près de 15.000 places en tout). Reste à décider si l’exploitation des parkings par «Casa Dev» se fera en gestion directe ou via la gestion déléguée.

Article19.ma/L’économiste 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.