Une mauvaise blague qui a viré au cauchemar ! Le ministère de l’Education nationale a annoncé mercredi la mise à pied de l’instituteur qui a tourné son élève en dérision devant ses camarades de classe car la pauvre ne savait pas écrire le chiffre 5.

Suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant l’instituteur en train de se moquer d’une gamine qui dessinait « un fil barbelé » sur le tableau noir, plutôt que de copier le chiffre 5. Ses camarades ont rejoint leur instituteur dans « un choeur » pour répéter des refrains et ridiculiser l’innocente écolière qui ne comprenait pas ce qui se passait autour d’elle.

L’enseignant dont le nom n’a pas été révélé jusqu’alors et qui devra bientôt passer devant un comité disciplinaire, s’est rétracté par la suite en diffusant une autre vidéo sur YouTube clamant son innocence (les larmes aux yeux), mais le mal est déjà fait.

L’incident s’est déroulé dans une école primaire de l’académie régionale de la ville de Kénitra, à 30 kms au nord de Rabat.

Il faut rappeler que le ministère de l’Education nationale avait publié une circulaire dans laquelle il a expliqué noir sur blanc aux enseignants, qu’il est formellement interdit le recours aux « punitions physiques ou verbales » envers les élèves et ce, quelque soient les circonstances.

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.