« Abus du pouvoir, torture, coups et insultes envers Allah, » voici les principales inculpations dont le gendarme, qui était filmé par iPhone en train de traiter une jeune femme de tous « les maux de la terre » car elle a osé protester contre son interpellation à Temara, près de Rabat.

Le Parquet a décidé de traduire le gendarme – aux arrêts depuis le 24 novembre 2014 à la prison Oukacha – devant la justice. Par ailleurs, son administration, la Gendarmerie royale, vient de le rayer de la liste de ses cadres pour son comportement « immoral » .

Pour rappel, Mustapha Ramid, ministre des la Justice et des libertés avait ordonné, le 16 novembre, d’ouvrir une enquête auprès du procureur du roi du tribunal de 1ère instance de Rabat afin d’éclaircir affaire, qui avait provoqué une vague d’indignation au Maroc.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.