png;base64437be18fa90e9188

Seize gardes-frontières, dont un officier, ont été tués et quatre blessés dans une attaque contre leur quartier général à Al Walid, à la frontière syrienne, a indiqué à l’AFP, Faleh al-Issawi, chef adjoint du conseil de la province d’Al Anbar, qui a précisé que l’attaque était survenue vers 03H00 GMT.

Le poste-frontière d’Al Walid est l’un des plus isolés d’Irak, à l’extrémité ouest d’Al Anbar, une province frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l’Arabie saoudite, qui est presque totalement contrôlée par Etat islamique.

Par ailleurs, au moins 50 djihadistes du groupe Daech ont péri au cours des dernières 24 heures à Kobané, ville kurde syrienne frontalière de la Turquie, rapporte dimanche l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Il s’agit de l’un des bilans les plus élevés des morts parmi les combattants de ce groupe extrémiste qui tente de mettre la main sur Kobané depuis trois mois, a indiqué l’ONG qui dispose d’un large réseau d’informateurs en Syrie.

Samedi, “Daech” a mené pour la première fois une double attaque suicide contre le poste-frontière de Kobané, contrôlé par les Kurdes. Le groupe a également perpétré trois autres attentats suicide ailleurs dans la ville qu’il tente en vain de faire soumettre depuis le 16 septembre.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.