Un fleuriste originaire de Manchester en Angleterre, connu pour avoir une clientèle prestigieuse, a retrouvé sa photo dans un magazine de l’Etat islamique (EI) illustrant les appels au meurtre de civils occidentaux.

«Je ne connais aucun djihadiste !» s’est exclamé Stephen Leyland, interviewé par les services du contre-terrorisme britannique. Ce fleuriste de 64 ans, qui selon le Daily Mail, a décoré la demeure du célèbre joueur de football David Beckham et de sa femme, est plus habitué à fréquenter les richissimes épouses que les mosquées salafistes.

Apprenant qu’une photo de lui posant près de ses fleurs apparaissait dans le magazine de propagande de l’EI Rumiyah, il a frôlé l’infarctus. L’image sur laquelle il figure a pour ambition d’inciter les lecteurs à s’en prendre à des ressortissants occidentaux. Le magazine précise que toute cible est bonne à prendre, «y compris les fleuristes», avec pour exemple la photo du pauvre Stephen Leyland.

Il s’est tout d’abord dit persuadé qu’il s’agissait d’un canular, mais lorsqu’il a appris que sa photo, trouvée sur internet, avait été reprise par Daesh pour son magazine, Stephen Leyland a été choqué. Il affirme pourtant aujourd’hui ne pas avoir peur.

57d03485c4618804288b458c

Pour les analystes, la recrudescence des appels au meurtre d’occidentaux lancés par Daesh serait un aveu de faiblesse. Fragilisé par les frappes aériennes en Syrie et en Irak, l’EI perd du terrain et se retrouverait contraint d’attaquer des cibles faciles, et notamment des civils, pour garder l’ascendant en entretenant la terreur au sein de la population occidentale.

Source : RT France

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.