VOICI LES DERNIÈRES NOUVELLES EN CE DÉBUT DE SEMAINE, SELON LES MÉDIAS AU MAROC :

§  Services financiers : 13 millions de personnes exclues. la promulgation de la loi bancaire va donner un nouveau départ à la finance islamique .

§  Finances publique : Tenable, un IS à 39.3% ? c’est ce que suggère le CMC pour les entreprises financières. Les banques souhaitent la mise en place d’un taux progressif, à défaut d’une baisse à 35%. Instauration d’une tranche supplémentaire au niveau de l’IR pour les hauts revenus .

§  BCP : La Bcp s’est trouvé plusieurs alliés en Chine. A l’issue du Forum économique Maroc-Chine, le groupe bancaire a conclu trois conventions avec différents opérateurs chinois .

§  Résidences Dar Saada : Les souscriptions à l’introduction en Bourse par augmentation de capital de Résidences Dar Saada, filiale du groupe Palmeraie Développement, démarrent ce lundi 1er décembre .

§  Les actuaires certifieront les comptes des assurances : La certification des comptes des compagnies d’assurances par les actuaires deviendra obligatoire.

§  L’immobilier bat de l’aile à Tanger : Le prix moyen au m2 est en baisse pour le moyen et le haut standing. Le social est le seul segment épargné .

§  La baisse du cours du pétrole va se poursuivre : Après avoir connu une baisse significative ces derniers mois, le cours du baril de pétrole va poursuivre son repli. En l’état actuel des choses, cette baisse profite largement aux Caisses de l’Etat surtout avec la fin des subventions des produits pétroliers .

§  Colorado renforce son réseau : Colorado annonce l’ouverture de deux showrooms ainsi que la diversification de sa gamme de peintures .

§  Les bourses de golfe plongent : Maintenir le niveau de production à des niveaux élevés, dans un contexte de surabondance de l’or noir, est une décision  qui ne semble pas avoir été bien  accueillie .

§  M3 stable entre septembre et octobre : D’après les dernières statistiques monétaires publiées par BAM, arrêtées à fin octobre, l’agrégat M3 s’est stabilisé, d’un mois à l’autre, à 1 059 MMDH, résultat de la hausse de 0.8% des créances sur l’économie, de 2.4% des créances nettes sur l’administration centrale, et de l’impact négatif de l’augmentation de 3.2% des ressources à caractère non monétaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.