« Al Zina » (la fornication) est interdite en Islam, ne cessent de répéter les prêcheurs dans les moquées chaque vendredi. Mais cela n’empêche pas certains d’entre eux de violer cette loi sacrée, à cause de la « tentation ». C’est le cas d’un Imam à Fès qui a apparemment été dénoncé par les voisins qui l’avaient à l’oeil depuis un mois déjà.

Le site Alyaoum 24 qui a mis cette vidéo en ligne dimanche, montre une foule de protestataires encerclant l’Imam en question, au sein de la mosquée Omar Ibn Al Khattab, située dans le quartier populaire de Bensouda.

Certains accusent l’Imam d’avoir « harcelée » la victime voilée (portant Niqab) et lui avoir fait « des avances » et « des promesses » pendant des semaines avant de l’attirer vers le piège de « la fornication » au sein de la maison de Dieu.
Désemparé, l’Imam rejette « les accusations » et essaie de se défendre en évoquant son « innocence », alors que « la victime » elle, semble perdue. Ne sachant quoi faire, la pauvre femme est restée silencieuse, telle une statue de marbre face aux méchants regards d’hommes furieux autour d’elle.
Heureusement que la police ait intervenue à temps pour embarquer le couple, sinon la foule en transe les aurait lynché sans pitié, dit-on.
Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.