L’Espagne a donné le feu vert à la compagnie pétrolière Repsol, afin d’entamer une campagne de recherche d’hydrocarbures au large des îles des Canaries, pas très loin de la zone maritime marocaine

Un premier sondage sera effectué jusqu’à une profondeur de 3 000 mètres au large des îles Canaries, ainsi que deux autres sondages dans la même zone, jusqu’à 6 900 mètres de profondeur. Selon Repsol, les chance de découvrir des gisements d’hydrocarbures sont de l’ordre de 17 à 19%.

Cependant, le Maroc estime que cette région où l’on va entamer l’exploration pétrolière n’appartient pas aux eaux territoriales espagnoles, en raison de l’absence d’un accord définitif entre le Maroc et l’Espagne autour de la délimitation des frontières maritimes, au niveau des îles Canaries, entre les deux pays, rapporte le quotidien Attajdid.

L’emplacement de cette campagne de recherche se situe dans une zone économique privée, qui a été crée suite à la convention des Nations Unis sur le droit de la mer, et qui s’étale sur une distance de 200 miles de la terre.

La question de l’exploration pétrolière prés des îles Canaries avait déjà crée une tension entre le Maroc et l’Espagne en 2001, après que le gouvernement Ibérique ait donné le feu vert à une compagnie Espano-argentine afin qu’elle entame des recherches d’hydrocarbures, dans les eaux territoriales du Maroc, chose qui a été dénié par le gouvernement espagnole, et qui a gardé la question de la délimitation du territoire entre les deux pays ambiguë.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.