Face aux multiples critiques sévères, formulés à l’adresse des autorités qui ont “très mal” géré les événements de Guelmim, ainsi que les dégâts causés, Abdelilah Benkirane affirme que son gouvernement « ne se dégage pas de sa responsabilité. »

Lors de la dernière réunion hebdomadaire du conseil du gouvernement, tenue jeudi 28 novembre 2014, Benkirane a présenté ses vifs condoléances aux familles des victimes des inondations. Par ailleurs, le chef du gouvernement estime que “ dans le stade actuel, il ne faut plus analyser les causes et les responsabilités, bien que les autorités effectuent leur travail à ce niveau”, selon des médias locaux.

Toutefois, Benkirane souligne, dans le même contexte, que “durant les événements Guelmim, plusieurs détails ont porté atteinte à la dignité des citoyens, tout comme pour l’opération de transport des cadavres dans des camions-poubelles…chose inacceptable”.

Selon le Chef du gouvernement, les autorités ainsi que les responsables devraient, “respecter la dignié des citoyens, vivants ou morts”, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.