Sur les réseaux sociaux ou dans la presse, les dessins sur la polémique du burkini – ce vêtement de bain couvrant interdit par plusieurs communes françaises – nous font prendre du recul.

Une Marianne dont la robe est arrachée par des policiers ; un schéma anatomique comparant une femme avec une autre, voilée ; des hommes, policiers ou religieux, donnant des ordres à une femme à terre… Chacun à leur façon, les dessinateurs ont apporté leur point de vue sur la polémique sur le burkini qui n’en finit plus de provoquer des remous.

Bien avant eux, de nombreux éditorialistes avaient questionné ce débat « Peut-on se baigner en burkini sur les plages françaises ? ». Une scène, notamment, sur une plage de Nice, a particulièrement fait couler de l’encre. Allongée sur le sable, une femme voilée a dû retirer son hijab à la demande de policiers niçois. Dans ses colonnes, le New York Times a déploré une « humiliation publique ».

Au nom de « l’ordre public »

À 15 heures, ce vendredi, le Conseil d’État doit se prononcer, à la demande de La Ligue des droits de l’Homme et du Conseil contre l’islamophobie en France, sur la trentaine d’arrêtés municipaux pris cet été pour interdire le vêtement de bain au nom de « l’ordre public ». La décision de la plus haute juridiction administrative française, très attendue, ne manquera sûrement pas d’entraîner de nouveaux… dessins.

Les illustrateurs croquent la polémique du burkini

les-dessins-sur-la-polemique-du-burkini-photo-6

les-dessins-sur-la-polemique-du-burkini-photo-9

les-dessins-sur-la-polemique-du-burkini-photo-4

les-dessins-sur-la-polemique-du-burkini-photo-2

Source: lefigaro.fr

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.