VOICI UN BREF APERÇU DE LA SITUATION, SELON LES MÉDIAS AU MAROC, CE JEUDI:

§  Le billet de trésorerie, toujours aussi attractif : Un instrument plus intéressant que les autres outils de financement. Dix entreprises renouvellent leur émission en trois mois.

§  Inflation proche de zéro, croissance en berne : Pour le CMC, la déflation est à nos portes. Le cocktail, contraction du PIB et prix à la consommation trop bas. Des risques majeurs sur l’emploi et les marges des entreprises.

§  Ciments : Addoha va doubler sa capacité en côte d’Ivoire. Ciments d’Afrique (CIMAF), la filiale ivoirienne du groupe Addoha va doubler sa production à 1 million de tonnes par an.

§  Produits pétroliers : Les enjeux de la décompensation. Le gouvernement amorce la dernière ligne droite dans le processus de décompensation totale des produits pétroliers.

§  Vous avez dit déflation ? La baisse des cours du pétrole à l’international, ainsi que la compensation sur certains produits, aussi partielle soit-elle, a contribué au ralentissement de l’inflation au Royaume.

§  Zalagh Holding fait appel au marché, et à la BERD : Les deux opérations viennent appuyer le déploiement d’un programme d’investissement de près de 400 MDH entamé par la société en 2014, suite à l’augmentation de capital souscrite par la SFI.

§  Jet Alu change de dénomination : La société étend son objet social à l’export mais aussi aux activités liées au bâtiment de types travaux de génie civil, de constructions de bâtiments, études, ingénieries ou encore promotion immobilière et énergies renouvelables.

§  Le Trésor lève 3 MMDH : Lors de la séance d’adjudication du 25 novembre, le Trésor a levé 3 MMDH, dont 600 MDH pour la maturité de 26 semaines, rémunérés à 2.75%, 1.9 MMDH pour la maturité de 2 ans, rémunérés à 1.96% et 500 MDH pour la maturité de 10 ans au taux de 3.66%.

§  Le brut ouvre en baisse à New York : Le pétrole coté à New York, qui est tombé mardi à son plus bas niveau depuis 2010, poursuivait sa chute à l’ouverture mercredi.

§  Avoirs à l’étranger : Plus de 4 milliards rapatriés à fin novembre, le délai des opérations proroge d’un mois.

§  L’essor du private Banking à la Banque Populaire, atouts et secrets : Le système bancaire marocain s’est doté d’une structure banque privée pour distinguer, à l’instar du benchmark international.

§  Prêt emprunt de titres : Un cadre réglementaire flexible est fondamental. Suite à la publication d’une étude réalisée par Cejefic consulting portant sur le « Prêt de titres ».

 Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.