Pour faire entendre sa voix, exprimer son désagrément ou lancer un appel, nul besoin de protester à l’extérieur, Facebook se chargera de tout. Le réseau social est désormais le moyen le plus efficace pour soutenir une cause ou la protester.

C’est dans ce cadre qu’un groupe, visiblement « hostile » à l’ONCF, a lancé une campagne qui a vu la participation de plus de 2400 personnes. Comme signe de protestation contre les services “minables” de l’office national du chemin de fer, cette page appelle à boycotter, le vendredi 12 décembre 2014, l’achat des billets de train.

Le groupe explique que, ‘face à la grande détérioration des services de l’ONCF (Retards interminables, encombrement, pannes en série, climatiseurs en panne, insouciance des responsables…), les usagers des lignes de trains s’abstiendront de payer leur billet durant toute la journée du 12 décembre’.

Par ailleurs, les internautes n’ont pas tardé à approuver cette initiative, et plusieurs d’entre eux comptent y participer. “Chaque jour, sur toutes les voies et toutes les destinations, presque 95% des trains au Maroc font un retard d’au moins une trentaine de minutes. Retard inexplicable qui coûte au peuple marocain une perte, chaque mois, de millions d’heures rassemblées”, peut-on lire dans les commentaires.

Article19.ma