png_base64e27949e0eeada264

C’est avec une profonde tristesse que nous disons adieu à la grande diva de la chanson Libanaise, “Chahroura Sabah”, qui s’est éteinte à l’aube du mercredi 26 Novembre 2014 à Beyrouth, à l’âge de 87 ans, et ce, à la suite d’un malaise, a confirmé l’agence nationale d’information libanaise.

“Sabbouha”, de son vrai nom “Jeanette Gergi Feghali”, est une école à part entière. Avec une voix chaleureuse et mélodieuse, et un sourire qui ne la quitte jamais, cette grande dame a su s’imposer comme une star incontournable de la chanson Libanaise.

La chanteuse disparue a laissé a son grand public quelques 3.000 chansons et une cinquantaine d’albums, qui feront partie du patrimoine libanais, pour des siècles à venir. “Chahroura” a également mené une carrière fructueuse au cinéma et au théatre. Elle a a son actif près de 100 films, et “27 pièces de théâtre.”

En juin 2011, la Sabbouha avait reçu, au Festival international de Beiteddine, les insignes de l’ordre national du Cèdre, grade de commandeur, un événement qui a marqué la carrière de cette icône de la chanson folklorique.

Malgré qu’elle a menée une vie personnelle agitée, qui a beaucoup fait parlé d’elle et l’a mis au centre de plusieurs rumeurs et critiques, “Sabbouha” a été toujours armée de son courage et son optimisme pour donner le parfait exemple d’une “bonne vivante”.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.