Le rideau a été levé, jeudi soir à Tétouan, sur la 2ème édition du festival de Flamenco-Tarab, avec la participation d’une pléiade d’artistes du flamenco et de la musique andalouse.

L’ouverture de cette manifestation culturelle a été marquée par la présentation du spectacle « une guitare, deux cultures », qui réunit le talentueux guitariste marocain Simo Bazzaoui, la chanteuse du flamenco Aroa Fernandez, le chanteur arabe Issam El Hassani, le percussionniste Adam Hakiki et le danseur Dani.

Ce spectacle ouvre un dialogue musical entre le flamenco et la musique populaire marocaine. Un répertoire de création inspiré de deux cultures, qui est personnifié par la combinaison des instruments de flamenco comme la guitare avec la flûte arabe, une recherche qui unit deux héritages culturels pour abattre les frontières.

Organisé avec le soutien du ministère de la Culture, la commune de Tétouan, l’Institut Cervantès et de l’ambassade d’Espagne à Rabat, le Festival Flamenco-Tarab vise à promouvoir l’art du flamenco au Maroc et à créer un pont d’échange à l’échelle internationale entre professionnels, jeunes artistes et amateurs de cet art, selon la directrice du festival, Latifa Bauoali.

Cette manifestation, qui ambitionne de devenir une référence dans le panorama international des festivals de flamenco, entend aussi approfondir davantage les liens culturels étroits entre l’Espagne et le Maroc, en particulier entre les régions voisines de l’Andalousie et du nord du Royaume, unies par l’histoire, la géographie et les valeurs communes, ajoute-t-elle. Le public sera au rendez-vous, vendredi, avec le spectacle artistique « Tejiendo Lunas » de la chanteuse à la voix douce et sensuelle Laura Vital, accompagnée du guitariste grec Socrates Mastrodimos.

Tejiendo Lunas est le nom que Laura a donné à son dernier album où elle met à nu son âme pour dire sa vérité, son amour pour la musique du flamenco et les différentes musiques qui forment ce particulier microcosme, en créant des liens communs et des jumelages avec d’autres cultures voisines. Une rencontre bien étudiée du flamenco traditionnel avec différents styles musicaux: arabe, rom, turc, égyptien et grec.

La soirée de clôture sera, quant à elle, marquée par l’organisation du spectacle « Flamenco a pelo » avec la participation de la danseuse Rosario Toledo et les artistes Javier Patino, Jose Anillo et Roberto Jaen qui offriront un récital du flamenco propre. Les quatre artistes promettent de faire un voyage singulier et original à travers différents styles du flamenco individuellement, en duo, trio et tous à la fois.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.