L’enquête menée autour du réseau spécialisé dans le mariage coutumier « orfi », qui a été démantelé par la police dernièrement à Fes, a révélé de nouveaux détails intrigants concernant sa procédure pour attirer de jeunes gens voulant se marier, ainsi que ses rituels de mariage dans les quartiers populaires de la ville de Fes.

Selon les investigations préliminaires, les membres de ce réseau appartiennent à un courant religieux extrémiste, qui ont profité de la situation démunie des jeunes pour les convaincre « qu’ils puissent se marier sans se soucier des charges financières, surtout en ce qui concerne le contrat, la dot, et la fête de mariage », rapporte le quotidien Al Akhbar.

Ainsi, plusieurs jeunes hommes et femmes ont été persuadés de l’idée du mariage connu par  » Zawajtouka nafsi », provenant de l’orient, et largement répandu parmi les groupes intégristes. Ces derniers ont ainsi leurré toute personne qui les a suivi par des offres d’emploi, de l’argent, et des appartements.

Par ailleurs, la police judiciaire a également découvert plusieurs maisons dans les cartiers populaires de la capitale scientifique, qui ont été transformé en des “bordels”, où les “mariés” se retrouvent pour avoir des rapports sexuels, explique la même source.

Il faut rappeler que les autorités locales avaient démantelé le plus large réseau de mariage coutumier (Orfi), après l’arrestation de son chef accompagné de plusieurs de ses disciples, tandis que l’enquête se poursuit afin de mettre la main sur le reste des membres.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.