Chassé du pouvoir par la grogne populaire, Blaise Compaoré, sa femme et des membres de sa famille sont arrivés au Maroc, après avoir quitté Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, où ils se trouvaient depuis trois semaines.
Selon des sources bien informées, ce déplacement vers le Maroc a fait l’objet d’un accord entre Alassane Ouattara, président ivoirien, et le souverain marocain afin d’atténuer les tensions nées au Burkina de la présence de Compaoré en Côte d’Ivoire, pays voisin.
Le séjour de Compaoré au Maroc est d’une « durée limitée, » a-t-on appris samedi.
Pays hospitalier, le Maroc a par le passé accueilli le Shah d’Iran et le Président Mobutu, tous deux chassés de leurs pays par des révoltes populaires car ils avaient « perdu la main » après de très longues années au pouvoir. Ils n’ont pas pu prédire les changements brusques qui ont mis fin à leurs dictatures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.