VOICI UN BREF APERÇU EN CETTE FIN DE SEMAINE, SELON LES MÉDIAS AU MAROC, CE VENDREDI:

§ Budget : Epargne retraite, risque sur l’économie. En cause, la limitation de la déduction fiscale à 20% du salaire annuel. Cette restriction chamboulerait le montage des financements.

§ Gestion d’actifs : L’année en cours est en passe de devenir celle de la reprise pour la gestion d’actifs. A fin octobre 2014, les classes d’actifs affichaient des performances positives.

§ Ciment : Les opérateurs tablent sur une reprise en 2015. Le secteur accuse une baisse de 5.1% à fin octobre. Crise pour certains, retour à la normale pour d’autres.

§ Foncier : Il reste encore des opportunités à saisir. Malgré le ralentissement des ventes de logements, les prix des terrains continuent de s’envoler.

§ Alliance entre Attijariwafa bank et Paypal : Un partenariat exclusif entre Attijariwafa bank et Paypal sera lancé en faveur des entrepreneurs marocains afin de les connecter au marché mondial.

§ Céréales : La collecte cumulée des céréales, a atteint 22.3 millions de quintaux à fin avril 2014.

§ Les ventes de matériel neuf de BTP devraient reculer de 10% cette année : A peine 450 unités devraient être écoulées d’ici fin décembre, alors que le marché enregistrait 1000 ventes par an il y a 7 ans.

§ Satisfecit du FMI sur la conduite de l’économie marocaine : L’inflation restera faible et le déficit budgétaire est en diminution. Le taux de croissance devrait atteindre 4.5% en 2015.

§ Les actions Résidences Dar Saada du 1er au 3 décembre au prix de 215 DH : L’introduction en bourse sera réalisée par augmentation du capital social et émission de 5.2 millions d’actions.

§ Les fonds obligations toujours en tête du peloton : L’actif net des OPCVM a enregistré une légère baisse durant la semaine du 7 au 14 novembre. Il a perdu 0.2% pour atteindre 287 milliards de DH.

§ Matières premières : Anticipations et couvertures, le casse-tête des entreprises. Comment anticiper les tendances futures ? quels critères retenir ?Autant de questions que se posent de nombreux chefs d’entreprises qui auraient préféré dédier plus de temps à leur activité principale de production ou de commercialisation.

§ Matières premières : Une morosité pas si inquiétante. Le repli du cours des matières premières sur les principaux marchés internationaux soulève des inquiétudes auprès des investisseurs.

§ A quand un marché marocain du maïs ? Le Maroc est un grand importateur de maïs. Cette matière première très consommatrice d’eau est de plus en plus volatile. De plus, la démographie mondiale et d’autres facteurs plus techniques tels que la baisse des cours du dollar risquent de la propulser à moyen terme au rang de denrée rares.

§ Prêt/emprunt des titres : Les professionnels sur la réserve. Sur le papier, tout est prêt pour permettre l’introduction de la vente à découvert sur le marché des actions, mais sur le terrain il existe, paraît-il, des distorsions entre la réglementation actuelle et les attentes des opérateurs.

§ Afrique : La téléphonie mobile bat des records. L’accès de la téléphonie mobile de loin l’accès au service de base en Afrique.

§ Assurances : Saham inaugure le premier marché du continent. En s’offrant du capital de Unitrust Co. Ltd, l’assureur marocain, Saham Finances, ouvre les portes du gigantesque marché nigérian.

§ Le compartiment dédié aux PME, c’est pour fin 2015 : La Bourse de Casablanca serait en passe de mettre en place un compartiment dédié aux PME, d’après une interview accordée par Karim Hajji.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.