Suite à une réunion de famille, le fils du leader socialiste feu Ahmed Zaidi, a rejeté catégoriquement que Driss Lachgar, le chef de l’USFP, organise une quelconque cérémonie commémorative au défunt, a-t-on appris mercredi.

Said Zaidi, qui parlait au nom des membres de sa famille et des camarades de son père, a affirmé que « la famille va boycotter toutes les activités auxquelles participera à l’avenir le 1er secrétaire de l’USFP“.

Cette déclaration est une réponse « tac au tac » au communiqué de l’USFP, dans lequel il annonce que son bureau politique compte organiser « une cérémonie commémorative pour honorer la mémoire du défunt Zaidi, et ce en coordination avec la famille de ce dernier et toutes les personnes ayant partagé son parcours politique et journalistique”

Par ailleurs, la direction de l’USFP a dénnoncé l’exploitation politique et médiatique de la mort de Zaidi, » notamment par les islamistes du PJD.

Rappelons qu’Ahmed Zaidi est devenu par « la force des choses » le principal opposant de Lachgar. Une guerre de communiqués s’est déclenchée en février 2014, lorsque Lachgar a décidé de manière unilatérale d’éjecter Zaidi de la présidence du groupe parlementaire USFP à la chambre basse, et d’installer à sa place, Mme Rachida Benmassoud. Une décision qui a été invalidée à l’époque par le parlement.

Avant son décès tragique la semaine dernière près de Bouznika, Zaidi s’apprêtait à mettre sur pied un nouveau parti socialiste en réactivant l’ancien UNFP, mettant l’accent sur les principes de la transparence, d’ouverture et de démocratie .

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.