Le vice-président américain Joe Biden a quitté, mardi 18 novembre 2014 Washington, pour une tournée de cinq jours au Maroc, en Ukraine et en Turquie. Dans le cadre de ces visites, il sera question entre autres de « la lutte contre du terrorisme », notamment celui de DAECH et les autres groupuscules jihadistes à travers le monde.

Première escale: le Maroc. Après son arrivée à Marrakech, le vice président, accompagné par sa femme, prendra part à la cinquième édition du Sommet Global de l’Entreprenariat (GES). Dans un deuxième temps, Joe Biden va se pencher à ses homologues marocains sur les dossiers politiques.

Par la suite, M. Biden rencontrera le président Petro Porochenko et le Premier ministre Arseni Iatseniouk en Ukraine  pour discuter de « la nécessité d’aller de l’avant vers la formation d’un nouveau gouvernement » et de la « violation par les Russes » du cessez-le-feu de Minsk du 5 septembre 2014.

En Turquie, le numéro deux de la Maison Blanche aura des entretiens, avec le président Recep Tayyip Erdogan ainsi que le premier ministre Ahmet Davutöglu, axés sur la coopération dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), et les jihadistes étrangers qui rejoignent ses troupes par la voie de la Turquie, ainsi que sur la crise humanitaire causée par le conflit en Syrie voisine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.