Les Britanniques se prononcent sur l’avenir de leur pays au sein de l’Union européenne à l’occasion, jeudi, d’un référendum qui a donné lieu à une âpre campagne, marquée par de profondes divisions et le choc de l’assassinat d’une députée travailliste en faveur du maintien au sein de l’UE.

Sous la pression du Parti conservateur au pouvoir et de la montée en puissance de la frange anti-européenne qui le traverse, le Premier ministre, David Cameron, a été à l’initiative de ce référendum, espérant mettre un terme à des décennies de débat relatif à la place de la Grande-Bretagne en Europe et à ses liens avec Bruxelles.

La plupart des enquêtes d’opinion placent les camps du « Leave » et du « Remain » au coude à coude au terme d’une campagne dominée par les thèmes de l’immigration et de l’économie.

Les deux dernières en date, publiées mercredi soir, semblent cependant suggérer une balance qui penche en faveur du maintien dans l’Union européenne, ce qui s’est traduit par une hausse de 0,6% de la livre par rapport au dollar, qui, à 1,4847, se traite à son plus haut de l’année face au billet vert.

Une enquête téléphonique menée par l’institut ComRes pour le compte du Daily Mail et de la chaîne de télévision ITV montre que le camp du « Remain » est crédité de 48% des intentions de vote, contre 42% pour les partisans du « Leave ».

Un précédent sondage de ComRes, pour le quotidien The Sun, avait donné le 14 juin une avance limitée à un point pour les partisans d’un maintien au sein de l’Union européenne.

Publié par The Times, un sondage YouGov donne de son côté le camp du « In » à 51% contre 49% pour les tenants d’une sortie de l’UE. Une précédente enquête YouGov menée pour le même journal avait placé le camp du « Out » en tête.

Cependant, un sondage Opinium publié plus tôt mercredi a crédité le camp des partisans d’une sortie de l’UE d’un point d’avance sur ceux du maintien.

Article19.ma/Reuters

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.