Ces 800 acquéreurs ont investi à ce jour près de 45 million de livre sterling dans un projet immobilier lancé à Tanger en 2007, et qui n’a toujours pas été livré.La SARL Atlantic Beach Paradise (ABP), dirigée par le promoteur immobilier Larbi Tadlaoui, a lancé en 2007 le Paradise Beach and Golf Resort, sur la côte atlantique près de Tanger. Le projet était présenté comme très rentable et bénéficiant du soutien du gouvernement marocain par une campagne publicitaire menée en Grande-Bretagne.

De nombreux acquéreurs, britanniques, français et irlandais pour la plupart, ont investi dans le projet, qui devait être livré en 2011. Mais à la date prévue, on était loin de l’achèvement. A ce jour, toujours rien. Après plusieurs de retard, et face au refus du promoteur de leur rendre les sommes avancées, les acquéreurs ont porté plainte. Larbi Tadlaoui a été arrêté pour fraude en février 2016. Toujours en détention, il nie les accusations et soutient que le projet était soutenu par le gouvernement marocain.

Article19.ma/H24

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.