Les chiffres sur la triche au Baccalauréat font froid dans le dos. Plus de 3.000 cas ont été enregistrés cette année au Maroc comme en 2015, selon le ministère de l’Éducation nationale.

Et si on regarde un peu en arrière, on s’aperçoit que la pratique de la fraude est très présente ces dernières années. En témoignent les 3.112 cas notés en 2012, soit 7 fois plus qu’en France à l’époque ou les 1.965 et 1.321 cas recensés respectivement en 2013 et 2014 (contre 469 et 515 cas en France).

Malgré le gros dispositif anti-triche mis en place et le durcissement des sanctions cette année, certains candidats ne semblent pas prêts à renoncer à la fraude lors des examens. Rappelons que plus de 700.000 candidats passent le Bac cette année en France contre plus de 431.000 au Maroc.

Article19.ma/L’économiste 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.