Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a affirmé dimanche avoir décapité un nouvel otage américain, Peter Kassig, un travailleur humanitaire de 26 ans enlevé en octobre 2013 en Syrie, selon l’agence Reuters.

Contrairement aux précédents assassinats filmés, la vidéo mise en ligne ne montre pas la décapitation mais on y voit un homme, le visage masqué, se tenant debout, une tête couverte de sang à ses pieds. « C’est Peter Edward Kassig, un citoyen américain », dit-il avec un fort accent anglais, avant de menacer Barack Obama d’une vague d’attentats aux Etats-Unis.

L’authenticité de cet enregistrement, diffusé sur un site djihadiste et via des fils Twitter utilisés par l’Etat islamique, n’a pu être vérifiée dans l’immédiat.

Les services américains sont en train de l’analyser pour déterminer le plus rapidement possible sa véracité, a annoncé le Conseil de sécurité nationale (NSC), rattaché à la Maison blanche.

« Si cela est confirmé, nous serons horrifiés par le meurtre cruel d’un travailleur humanitaire américain innocent », a ajouté la porte-parole du NSC.

Peter Kassig avait servi dans l’armée américaine en Irak entre avril et juillet 2007 avant d’être démobilisé pour des raisons médicales. Il s’était alors spécialisé dans la médecine d’urgence et s’était rendu au Liban en mai 2012, travaillant comme volontaire dans des hôpitaux et soignant des réfugiés palestiniens et syriens.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.