Maroc : Colère populaire à Salé suite à l’enlèvement et viol d’une élève

share on:

A Salé, ville jumelle de Rabat, la question de violence/sécurité sécurité au quotidien est devenue une vraie source d’angoisse et d’inquiétude des habitants de cette cité historique. Salé est en train de devenir le « Soweto » du Maroc.
Les histoires d’enlèvement, viol et agression ne s’arrêtent pas. Une écolière kidnappée et férocement violée, jeudi 13 novembre 2104, dans un quartier slaoui populaire, a fait sortir la ville de son silence.

Nous sommes à Kariat Ouled Moussa, l’un des plus grands quartiers populaires de Salé. Un grand mécontentement y règne cette semaine, suite au viol d’une jeune fille de 14 ans. Enlevée par deux délinquants devant son collège, la victime, issue d’une famille très modeste, avait subi un viol collectif d’une sauvagerie inhumaine, à en croire le quotidien arabophone Almassae , dans son édition du 21-22 novembre.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase

Bouleversée par ce drame, la victime s’est précipitée vers la police, d’où le choc et la colère des habitants du quartier. Les autorités ont, en effet, froidement réagi, et avec tant de nonchalance. Chose qui a poussé la famille de l’adolescente à demander l’intervention d’un haut responsable de la province de Salé, pour que justice soit rendue, et une recherche des prévenus, toujours en liberté, soit lancée, ajoute la même source.

Ayant la vie empoisonnée par ce genre de crimes répandus à Kariat Ouled Moussa, les habitants, dont la densité s’élève à 200 000, ont menacé d’organiser une grande manifestation pour dénoncer le comportement irresponsable de la police, ainsi que l’absence de sécurité dans le quartier.

Par ailleurs, une marche a été auparavant organisée, avec comme seul réclamation : limogeage des responsables sécuritaires corrompus, qui contribuent au déclin de la sécurité, poursuit le quotidien.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.