Des images inédites publiées, il y a quelques jours, par le journal britannique « The Daily Mail » montrent la capture tant attendue du tristement célèbre bourreau de Daech, surnommé le « Bulldozer » dans une allusion à sa corpulence et force physique qui l’ont qualifié à la sale tâche: couper la tête des opposants.

L’extrémiste, un obèse membre du Comité de Daesh surnommé le comité des coupeurs de têtes, a été filmé sur le carreau à moitié nu, à l’arrière d’un camion et les mains attachées derrière le dos alors que la foule prenait en photos le djihadiste qui semble grimacer, avant qu’il ne soit conduit par les forces armées de la Syrie, selon des images mises en ligne par des sources syriennes.

‘Le Bulldozer’ a acquis une réputation de sanguinaire et comme l’un des « bouchers » les plus redoutés de Daesh après la décapitation de dizaines de prisonniers et l’amputation de jeunes enfants. Il a été tristement rendu célèbre par des photos qui le montrent masqué et en robe noire brandissant une épée de presque un mètre s’apprêtant à décapiter ses victimes.

unnamed-4

Comparé au British  jihadiste John, le bourreau de Daesh, qui a finalement été identifié comme Mohammed Emwazi, le « Bulldozer » n’a apparemment jamais osé montrer son visage à la caméra.

« J’ai fait une croix sur la vie », témoigne un jeune adolescent syrien de 14 ans après avoir été victime du « Bulldozer de Falloujah ».

Ce colosse de plus de 200 kg est « la terreur » de l’organisation terroriste État islamique. Sa réputation macabre, il se l’est notamment forgée en torturant ce garçon. L’objectif? Semer la peur auprès des autres enfants si d’aventure certains osaient s’opposer à l’organisation.

Le bourreau a beau porter un masque pour dissimuler son identité, difficile de le confondre avec un autre. Il se balade avec une arme de guerre sur son épaule, qu’il utilise à partir d’une base de lancement. Resté dans l’ombre jusqu’il y a peu, il est désormais connu du monde entier après la diffusion d’un reportage sur la chaîne britannique Channel 4, qui a recueilli le témoignage bouleversant d’Omar (prénom d’emprunt).

unnamed-5

Une des premières images du « Bulldozer »  est apparue en Juin 2014, lorsque il a été photographié brandissant ce qui semble être une mitrailleuse longue de plus de 1,50 m et devant peser quelque 52 kg avec des balles anti-blindage.

L’arme, qui peut être utilisée comme un canon anti-aérien léger, est généralement montée sur des tourelles, des chars ou des structures fixes.

En Syrie, du côté des Forces loyalistes de Bechar Al-Assad, c’est la fête car la capture de ce gros gibier va certainement remonter le moral des troupes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.