Un montre de poche en or fabriquée par la maison suisse Patek Philippe pour un banquier new-yorkais au début des années 1930 a été vendue aux enchères mardi 23,2 millions de francs suisses (19,3 millions d’euros), battant ainsi un record qu’elle avait elle-même inscrit il y a 15 ans, a annoncé la maison Sotheby’s.

L’Américain Henry Graves avait commandé à Patek Philippe la montre la plus compliquée du monde afin de surpasser celle fabriquée pour son compatriote James Packard, le fondateur du constructeur automobile éponyme.

Clou des enchères organisées à Genève cette semaine, la montre « Graves » a largement dépassé son estimation, qui était de 15 millions de francs. Le vendeur et l’acheteur ont choisi de rester anonymes.

Cette pièce historique dite « Supercomplication » comporte entre autres un calendrier perpétuel, l’indication des heures de lever et de coucher du soleil, celle des phases de la lune et la représentation du ciel étoilé au-dessus de Central Park à New York, non loin du domicile d’Henry Graves, sur la Cinquième avenue.

Elle a détenu le titre de montre la plus compliquée au monde pendant 56 ans, a précisé Sotheby’s dans un communiqué.

Elle a été livrée au banquier américain en janvier 1933, après trois ans de recherches et cinq ans de fabrication. Mardi, les enchères ont duré un quart d’heure.

Article19.ma/Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.