Aujourd’hui le Maroc:

– Benkirane interrogé sur la compensation ce mardi au Parlement. Les groupes parlementaires de la majorité ont remplacé une première question sur la dette publique par une autre sur la réforme de la Caisse de compensation. Pour Abdellah Bouanou, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, la majorité « n’est pas responsable de ce qui a été publié » au sujet de cette séance mensuelle sur la politique générale. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane profitera de cette occasion pour revenir également sur le programme d’aides aux veuves, dont les décrets d’application viennent tout juste d’être approuvés par le conseil du gouvernement.

 

– L’indemnité pour perte d’emploi entrera en vigueur le 1er décembre. C’est ce qu’a annoncé la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans un communiqué. L’allocation sera financée par l’employé (0,19 pc du salaire plafonné à 6.000 DH) et par l’employeur (0,38 pc). Pour bénéficier de cette indemnité, l’intéressé doit avoir perdu son travail involontairement. Il doit prouver qu’il a travaillé 780 jours durant les trois années précédant la date d’arrêt du travail, dont 260 jours durant les douze derniers mois.

 

L’Economiste:

– Télécoms: C’est parti pour la 4G. C’est officiel…mais avec quelques mois de retard. L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) lance, le 17 novembre, la procédure d’appel à concurrence relatif à l’octroi de licences d’établissement et d’exploitation de réseaux 4G. Les moutures finales des cahiers de charge et des dispositions réglementaires y afférentes sont fin prêtes. L’ANRT se prépare déjà aux mutations du secteur. L’effet 4G, très attendu depuis plusieurs mois déjà, devrait en effet renflouer les caisses des opérateurs. L’agence s’attend ainsi à une croissance « considérable » de la consommation de la data mobile.

– Report de la CAN: Rendez-vous décisif. Tous les yeux sont rivés sur le siège de la Confédération africaine de football (CAN) au Caire, où le bureau exécutif de la plus haute autorité du football du continent tient une réunion pour « prendre les décisions qui s’imposent », selon ses responsables, suite à l’attachement du Maroc au report de la CAN 2015. Jusqu’à aujourd’hui, le suspense est maintenu, le Maroc estimant que « le dialogue est toujours possible avec la CAN, surtout qu’il ne s’agit pas de renoncer à l’organisation de cette compétition, mais plutôt de son report ». Le ministère de la Jeunesse et des sports a dévoilé sa position samedi dernier, soulignant que ses « arguments sont parfaitement recevables ».

 

Al Massae:

– Les groupes de la majorité ont présenté, dans une initiative remarquable, une proposition de loi proposant l’élection de 40 pc des membres du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) pour une durée de 5 ans renouvelable une seule fois. Cette proposition va de pair avec les demandes des représentants des Marocains du monde concernant l’adoption du mécanisme de l’élection au lieu de de celui de la nomination.

 

– Les mesures de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable pour faire face à la cherté des factures. L’Office a annoncé, dimanche, que les factures dont les montants sont élevés vont être soumises, à partir de la prochaine facturation relative au quatrième quadrimestre 2014, à un contrôle minutieux avant leur distribution. L’Office a ajouté qu’il va adopter, à partir de janvier prochain, le système de facturation mensuelle au lieu de la facturation trimestrielle en vigueur actuellement.

– Convention entre l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (AMICA) pour la formation aux métiers de l’automobile. Cette convention permettra aux deux partenaires de contribuer conjointement à la formation professionnelle dans les métiers de l’automobile et d’assurer l’implication des professionnels du secteur dans le montage, le pilotage et la gestion du dispositif de formation dédié au secteur, indique un communiqué de l’OFPPT.

 

Al Ittihad Al Ichtiraki:

 

– Adieu Ahmed Zaidi! Le bureau politique de l’USFP déplore la disparition de « l’éminent militant et du leader chevronné Ahmed Zaidi » qui a trouvé la mort dimanche près de Bouznika.

– Le gouvernement Benkirane entend adopter, dans les prochains jours, un projet de décret autorisant les gouverneurs à fixer les prix de certains produits au niveau local, notamment la tarification du service du transport urbain via bus, petits et grands taxis.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:

 

– L’expert commercial et président du Centre autonome des études économiques, Driss El Fina, a indiqué, dans un entretien au journal, que le rendement commercial des établissements publics a régressé de façon inquiétante. Le volume des investissements qu’ont fait perdre ces établissements à l’économie durant la période allant de 2008 à 2013, à cause de failles en matière de gestion et de gouvernance, avoisine les 100 milliards de dirhams et 40 mille postes d’emploi.

– Laenser: Il est temps de stopper l’expansion horizontale des villes et d’opter pour la construction verticale. Lors d’une cérémonie commémorant le centenaire de la promulgation de la première loi relative à l’urbanisme, organisée dimanche par le ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire national, le ministre Mohand Laenser a souligné l’impératif de privilégier les constructions verticales et les immeubles de grande hauteur aux constructions horizontales qui empiètent de plus en plus sur les espaces agricoles.

Assabah:

– Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a affirmé que le gouvernement est prêt à rendre des comptes et présenter son bilan au peuple, à condition de révéler les bilans des gouvernements précédents relatifs notamment aux dettes et au déficit budgétaire qui auraient pu « provoquer une crise cardiaque » au pays.

– Le marché publicitaire marocain a connu une progression de 1,5 pc durant le premier trimestre 2014, selon un rapport du cabinet d’études Imperium Media. Présentant le projet de budget de son département devant la commission de la Chambre des représentants en charge de l’enseignement, de la culture et de la communication, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a précisé que la radio est le premier support bénéficiaire de cette croissance avec + 6,8 pc, et que le volume des annonces au niveau de la télévision et de la presse écrite a chuté respectivement de 7,5 pc et 6,2 pc.

 

Al Ahdath Al Maghribia:

 

– Les syndicats accordent une « dernière chance » à Benkirane avant d’opter pour l’escalade. Dans une déclaration au journal, Abdeslam Lebbar, de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), a indiqué que le syndicat a examiné, lors d’une réunion avec la Fédération démocratique du travail (FDT) la semaine dernière, plusieurs formes de protestation envisagées dont l’organisation de marches et de grèves sectorielles. Il a appelé le gouvernement à « entendre la voix de la raison et relancer le dialogue (…), à défaut de quoi les syndicats seront amenés à choisir la voie de l’escalade ».

– Le secrétariat général du PJD, réuni samedi, a exprimé sa fierté des réalisations du gouvernement et de la cohésion entre les composantes de la coalition gouvernementale. Il a s’est également félicité du climat de maturité et de responsabilité ayant prévalu lors de la grève du 29 octobre dernier, tant en termes de respect du droit de grève comme pratique constitutionnelle et civique, qu’en termes de garantie de la liberté de travailler et du bon fonctionnement des services publics.

Al Assima Post:

 

– Le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, Mohand Laenser, a affirmé que le Maroc vit une dynamique d’urbanisme exponentielle, précisant que la population citadine devrait représenter 75 pc de l’ensemble de la population marocaine d’ici 20 ans. M. Laenser s’exprimait lundi à Rabat lors d’une rencontre avec la presse pour la célébration du centenaire de la première loi d’urbanisme au Maroc.

 

– L’opposition en tête des intervenants dans les émissions de débat. Selon la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), l’opposition parlementaire s’est placée en tête de liste des intervenants aux magazines de débat diffusés par les médias audiovisuels publics et privés, du 1er janvier au 30 juin 2014, avec 29,31 pc du temps d’intervention, talonnée par la majorité parlementaire (25,38 pc), les syndicats (16,46 pc) et le gouvernement (13,10 pc).

Article19.ma / MAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.