Selon les estimations du gouvernement letton, le pays d’un peu plus de deux millions d’habitants compte à peu près 1 000 musulmans pratiquants. Et « seule une petite poignée de femmes, généralement estimée à trois, porte le niqab », rapporte ‘Le Monde’.

Le New York Times signale que le ministre Dzintars Rasnacs défend cette mesure«préventive», inspirée par la loi française, en évoquant la nécessité de «protéger la culture lettone» et de gérer les problèmes de sécurité du pays.

La loi lettone, qui devrait être facilement approuvée au Parlement, doit entrer en vigueur en 2017. Elle est directement inspirée par celles adoptées en France et en Belgique depuis 2010, et jugées « légitimes » par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

Le 16 novembre dernier, l’Alliance nationale de Lettonie entrant dans le gouvernement de coalition a demandé au ministre de l’Intérieur Rihards Kozlovskis de mettre fin à l’accueil des réfugiés venant du Proche-Orient.

C’était une réaction aux attentats terroristes perpétrés en France dans la nuit du 13 au 14 novembre pendant lesquels 129 personnes ont été tuées et plus de 300 autres blessées.

Article19.ma/Agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.