unnamed-15

Tandis que les protestations contre la hausse des factures de l’eau et d’électricité s’amplifient dans plusieurs régions du Maroc, l’office national d’électricité et d’eau potable « ONEE » a annoncé la prise d’une série d’actions, afin de permettre a ses clients d’assimiler les réaménagements établis dans le cadre du système tarifaire qui est entré en vigueur le 1eraoût 2014, ainsi que son impact sur leur consommation et factures, et afin de redresser toute anomalieproduite au cours du processus de facturation de l’eau potable.

Ces actions consistent en la mobilisation générale et permanente de toutes les agences et les services de l’office à travers le territoire national afin de recevoir les réclamations des clients, leur assister et présenter les éclaircissements nécessaires, et ce à travers un traitement systématique et personnalisé de leurs plaintes  (lecture et vérification des relevés, justification des consommations et comparaison des volumes consommés avec la consommation de la période similaire du 3e trimestre 2013), explique un communiqué de l’ONEE parvenu dimanche à la MAP.

L’entrée en vigueur de ce nouveau dispositif tarifaire a coïncidé avec la facturation du 3e trimestre de 2014 marqué par la période estivale et l’avènement du mois de ramadan caractérisés systématiquement par une hausse de la consommation et donc de la facturation, rappelle l’ONEE.

L’office informe également ses clients qu’à compter de la consommation du mois de Janvier 2015, le système de facturation basculera sur une périodicité mensuelle à savoir une facturation mois par mois.  S’agissant de la prochaine facturation du 4e trimestre 2014, qui sera mise en recouvrement à partir du 20 Janvier 2015, un contrôle approfondi sera effectué au préalable pour toutes les factures enregistrant des hausses de consommations avant leur émission.

Il faut rappeler que cette décision vient suite aux protestations ayant eu lieu dans plusieurs villes du royaume, où les citoyens ont exprimés leurs colère contre l’augmentation « injustifiée » du montant des factures de l’eau et d’électricité, et qui « ne convient pas avec la consommation des ménages ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.