L’agression du couple d’homosexuels de Beni Mellal mobilise toujours, selon le ‘Huffpost Maroc’. Plusieurs associations ont lancé une campagne demandant la libération des deux victimes, ainsi que l’abrogation de l’article 489 du Code pénal.

Lancée conjointement par le collectif Aswat et le collectif Akaliyat (Minorités) en partenariat avec l’organisation internationale All Out, la campagne demande la libération des victimes et la poursuite de leurs agresseurs.

À cet effet, une pétition a été mise en ligne par l’organisation All Out, et le hashtag #‎stop489 qui revendique l’abrogation de l’article 489 du Code pénal marocain, qui condamne les relations entre les personnes du même sexe. Près de 20.000 personnes ont déjà signé la pétition.

Plusieurs activistes de nombreux pays ont, par ailleurs, rejoint la campagne #‎stop489.

stop

 

Article19.ma/Huffpost

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.