Nouvelle perte pour la presse écrite au Maroc. L’hebdomadaire arabophone ‘al-Ann’ (Maintenant) fait désormais partie et définitivement du passé en mettant vendredi 7 novembre 2014, fin à sa publication. La véritable raison: une Chute catastrophique de ses ventes.

Les marocains lisent de moins en moins la presse écrite qui tire à moins de 300 000 copies/jour toutes catégories confondues.

La liste des journaux papier, notamment hebdomadaires, qui ont cessé de paraître au Maroc s’alourdit. Le conseil d’Administration d’Edit holding n’a pas pu résister  à la baisse effrayante du lectorat, et a pris la décision de fermer le magazine al-Ann.

Une décision difficile, trouvant sa justification dans « La cherté des coûts d’impression et de distribution, dans un marché asphyxié par un recul important du nombre du lecteurs et des annonces publicitaires destinées à la presse écrite », comme a tenu à préciser un communiqué de la société, publié sur le site Le360.ma.

Ainsi, Edit Holding fait cette annonce 7 mois après le regroupement du site électronique Le360 et le magazine Alaan dans une même société, sous la direction du journaliste Youssef Jajili.

 

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.