C’est un « speed-dating » d’un genre un peu particulier qu’a lancé une Australienne dans son café marocain de Melbourne.

Le concept? Organiser des rencontres avec des musulmanes, non pas pour un rendez-vous amoureux, mais pour leur poser librement des questions sur l’islam.

Tous les quinze jours, le café Moroccan Deli-Cacy ouvre ses portes le dimanche pendant une heure aux personnes avides d’en savoir plus sur l’islam. Elles viennent ainsi pour rencontrer des femmes prêtes à répondre à leurs questions afin de « dissiper les mythes autour des musulmans et créer une société plus solidaire », rapporte le « Huffpost ».

Autour de pâtisseries et de verres de thé, les convives, hommes et femmes, peuvent poser des questions aussi diverses que « pourquoi portes-tu le hijab? « dors-tu avec ton voile? », ou encore « penses-tu que la démocratie et l’islam peuvent coexister? ».

Interrogée par le quotidien britannique « The Guardian », Maria Dimopoulos, consultante sur l’égalité et la diversité des genres, qui a assisté à deux reprises à ces « speed-datings », raconte qu’un homme lui a dit, en sortant de la rencontre, qu’il ne regarderait « plus jamais » les musulmanes de la même façon. « Il croyait qu’elles ne pouvaient pas penser par elles-mêmes et qu’elles ne faisaient qu’obéir à leur mari. Il a compris que c’était faux ».

Huffpost/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.